Dimanche 24 février : Montclus

Publié le par Piolenc Rando Nature

Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus
Dimanche 24 février : Montclus

En ce dimanche 24 février nous nous sommes retrouvés au pied de Montclus, petit village classé parmi les plus beaux de France. Une petite visite s’impose ! Elle est offerte de bon cœur par l’organisateur du jour qui ne comptera pas la distance et le dénivelé supplémentaires. La pierre règne dans ce village médiéval qui surplombe la Cèze rues, murs, voutes nous font rajeunir de 800 ans. Cette mise en jambe donne le départ de notre randonnée.

Pour traverser la rivière nous empruntons le pont de Jules et, par le vieux moulin, Propriétés de Mr GAVINET qui autorise le passage des randonneurs, nous entamons notre première montée vers la dent du Serret.  Cet aiguillon rocheux a une vue imprenable sur les méandres de la Cèze et du coup, nous aussi. La longue descente au milieu d’arbres couverts de mousse nous amène vers cette rivière gardoise et nous plonge dans une ambiance digne des plus grandes soirées européennes dans le « chaudron » (temple « planétaire » du football à Saint-Etienne). Mais là je m’égare dans mes souvenirs … Mais pas sur la piste !

Le vert, ça repose les yeux et la descente, les jambes. Alors, pas d’excuses et attaquons la deuxième ascension. Elle nous mènera vers l’aven de Peyre Haute. En chemin, comment ne pas tomber sur quelques menhirs ? celui que nous croisons est bien conservé, si bien que certaines des plus téméraires n’hésitent pas à s’y abriter. Plus loin une tour de guet sera un endroit idéal pour nous restaurer.

C’est le ventre plein que nous trouvons l’entrée de la grotte qui conduit dans l’aven. Gaillards, nous nous avançons d’un pas sûr … ou presque. Un moment d’inattention et ce peut être le drame. Le terrain très humide est glissssssssaaaaanntttt…

Après quelques photos nous nous remettons en route. Le sentier large nous ramène tranquillement à Montclus et son autre pont, celui du moulin, qu’il nous reste à franchir. Une dernière étape à Goudargues nous récompense de tout nos efforts et c’est autour d’une longue tablée que nous levons nos verres à cette belle journée qui s’achève.

A bientôt sur de nouveaux chemins.

Pascal.

Publié dans Rando Dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article