Piolenc Rando Nature

Les bienfaits de la Marche Nordique article N° 2

27 Septembre 2014 , Rédigé par Piolenc Rando Nature Publié dans #Articles sur la Marche Nordique

LES BIENFAITS DE LA MARCHE NORDIQUE

POUR LES MUSCLES (article N° 2)

 Les meilleures conditions de travail pour un muscle consistent à alterner contraction, relâchements et étirements. C’est pourquoi la Marche Nordique activité d’amplitude douce et déliée exploite parfaitement cette alternance. Les efforts musculaires sont brefs, immédiatement suivis d’un relâchement puis d’un étirement. Elle offre donc aux muscles des conditions de travail optimales. Le sang circule partout, l’oxygénation est bonne et les déchets s’éliminent pendant l’effort. Il n’y a pas ou peu de risques de courbatures ou de blessures musculaires.

 1°) 90% des muscles sont sollicités:Vous l’avez constaté, la Marche Nordique est une activité de plein air  complète qui mobilise l’ensemble du corps.

 Environ 90% de notre musculature est en action !Il en résulte une tonification générale et un amincissement de la silhouette.

 

2°) Travail des chaînes musculaires en croisés et stimulation importante du diaphragme:

En Marche Nordique lors du mouvement de poussée, il y a une continuité entre l’appui d’un pied au sol et celui du bras opposé sur le bâton. Ce mouvement met en œuvre des chaînes musculaires complètes et croisées, depuis le pied jusqu’à la main opposée, en montant par la jambe et le tronc, et en redescendant par l’épaule et le bras.

Ces chaînes se croisent au niveau du diaphragme, qui est ainsi fortement sollicité, ce qui est très bénéfique pour la respiration et la détente. Il faut en outre noter que les abdominaux sont également sollicités par la contraction des chaînes musculaires, en particulier le transverse, qui va stabiliser les lombaires et initier « l’agrandissement » de la colonne vertébrale. En même temps que le transverse, les obliques sont également mobilisés, alors que les grands droits (tablettes de chocolat) le sont peu.

C’est très intéressant pour le corps car les grands droits ont une nette tendance à provoquer un écrasement des vertèbres s’ils sont trop développés. Notez au passage que la respiration abdominale se fait grâce aux obliques et aux transverses et non avec les grands droits.

Le mouvement de base e la Marche Nordique permet donc de travailler naturellement et facilement les abdominaux utiles pour tonifier la posture de redressement, favoriser « l’agrandissement » vertébral, lutter contre le tassement et affiner la silhouette.

Il en résulte un soulagement notable des maux de dos.

 

3°) Amplitude de la foulée: L’allongement de la foulée provoque l’étirement  naturel du muscle psoas iliaque qui relie la jambe au tronc. Ce muscle puissant permet la flexion de la hanche et participe à la stabilisation de la zone lombaire.

Sollicité en permanence, il peut parfois se fatiguer, créer de vives douleurs et des problèmes de dos.

Lors du pas ample de la Marche Nordique, le fémur part en arrière, avec pour effet l’étirement naturel du muscle à chaque foulée.

 Dans un prochain chapitre je vous parlerai des bienfaits de la marche nordique pour les articulations.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article