Piolenc Rando Nature

Les bienfaits de la Marche Nordique article N°3

2 Octobre 2014 , Rédigé par Piolenc Rando Nature Publié dans #Articles sur la Marche Nordique

LES BIENFAITS DE LA MARCHE NORDIQUE

POUR LES ARTICULATIONS

 

Les articulations font office de charnières entre deux os, eux même maintenus ensemble par des ligaments. (Ne pas confondre avec les tendons qui relient les muscles aux os), comme le feraient des sangles ou des tendeurs.

Une couche de cartilage recouvre la tête de chaque os, permettant à l’articulation de travailler en douceur. Enfin l’articulation s’entoure d’une capsule (membrane et liquide synovial) qui la protège et la stabilise.

En marche nordique, l’appui sur les bâtons repartit la charge sur l’ensemble du squelette et soulage les articulations des chevilles, des genoux et des hanches.

1°) Travail de l’amplitude des mouvements et réacquisition d’une mobilité articulaire : 

 Une articulation non utilisée, ou utilisée avec peu de contraintes va s’abimer et voir son amplitude se réduire. La sollicitation d’une articulation dans toutes les directions permises, avec des amplitudes variées et des contraintes  raisonnables va assurer l’entretien des cartilages et des ligaments. 

Or la marche nordique le permet avec la variété de mouvements qui impactent de nombreuses articulations, (dont certaines très peu utilisées dans la vie courante) et qui retrouvent ainsi leur mobilité. D’autre part l’utilisation spécifique des bâtons cumule les effets de soutien et d’allègement de la charge sur le squelette, avec notamment une réduction de 30% des contraintes sur les chevilles, les hanches et les genoux. 

 

2°) Notion de dissociation des ceintures scapulaires et pelviennes: 

Le mouvement de base de la marche nordique à une autre conséquence très intéressante, la dissociation des ceintures. 

 Lorsqu’une jambe est en avant pour faire un pas, le bras opposé avance pour planter le bâton. Cela signifie que le bassin (ceinture pelvienne) et les épaules (ceinture scapulaire) s’orientent dans des directions croisées. (épaule droite et bassin gauche par exemple) 

Il en résulte une légère torsion de toute la colonne. (qui est en position droite car on fait attention à la posture) 

Cette torsion s’inverse à chaque pas et permet un massage doux et profond. 

La colonne et le dos sont donc naturellement tonifiés, revitalisés et soulagés des tensions. Une grande partie des douleurs qui y siègent vont donc disparaitre pour faire place à un bien être profond et durable. 

 

3°) Soulagement du bassin et des lombaires à chaque pas: 

Lors d’une foulée il y a appuis sur un bâton et sur la jambe opposée. L’autre jambe effectue un balancier sans pression, qui permet de relâcher le bassin du même coté et de décompresser les lombaires. 

 

Dans un prochain chapitre je vous parlerai des bienfaits de la marche nordique pour le système cardio-respiratoire.             

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article